• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Elecronique à bord - Page 2

Index de l'article
Elecronique à bord
Page 2
Page 3
Page 4
Toutes les pages

Déclinons maintenant pour chaque appareil les spécifications à examiner.

 

Combiné loch/sondeur pour la distance parcourue,  la profondeur et la vitesse :

C’est l’appareil de base, tous se valent. Le choix est compliqué car l’offre est prolifique, mais vous choisirez en fonction de vos goûts, de la taille des caractères et de la faciliter d’utilisation. Un bon moyen est de télécharger sur la toile, les modes d’emplois pour avoir une idée de la complexité d’usge.
Il faut surveiller la consommation, on ne peut se baser que sur celle fournie par le constructeur. Bien entendu, en dehors des critères esthétiques et de prix, on a intérêt à choisir la consommation la plus faible. Dans les documentations elle est donnée en mA.
A titre d’exemple, si un loch/sondeur consomme 200mA lorsqu’il est alimenté en 12V, soit pour une utilisation pendant 24H => 0,200x24 = 4,8 AH. Soit 7% de la capacité totale d’une batterie de 70 AH !
 

Compas de route mécanique lisible de jour comme de nuit

Le choix est grand. Il dépend essentiellement de l’endroit où vous pouvez l’installer et du matériau dans lequel votre bateau est construit. Je n’ai pas de conseil à donner, si ce n’est là aussi de vérifier la consommation électrique de nuit.
Il est à noter que l’éclairage rouge n’oblige pas à fermer l’iris de l’œil et du coup la lecture du cap, puis le coup d’œil aux alentours ne fatigueront pas l’œil.


Radio VHF fixe pour appeler les secours

Il s’agit d’un équipement de sécurité. De plus, ces dernière années, de nouvelles fonctionnalités essentielles pour la sécurité ont vu le jour. Il s’agit principalement de l’ASN (Appel Sélectif Numérique) et l’AIS (Automatic Identification system).
Lorsque la VHF est connectée à un récepteur GPS, l’ASN permet à l’aide d’un bouton spécifique d’émettre un appel d’urgence qui contient un identifiant du navire MMSI (Maritime Mobile Service Identity) et sa position.
En l’état actuel de la réglementation, il faut passer le CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphoniste). Le nouveau permis bateau 2011 intégrera quelques questions sur ce sujet pour que le détenteur puisse utiliser librement une VHF dans les eaux territoriales Françaises. C’est une bonne mesure si elle ne cache pas l’encouragement aux voileux pour passer le fameux permis !
Un récepteur AIS  est un système qui permet d’avoir une vue sur l’ensemble du trafic des bateaux se situant dans la zone de navigation et ainsi prévenir les risques de collision. Depuis juillet 2007, les navires de plus de 300 tonneaux et ceux transportant des passagers ont l’obligation d’être équipés d’un émetteur AIS. A contrario les bateaux de plaisance dits de Classe B n’ont pas l’obligation d’émettre, un récepteur seul peut donc être utilisé dans le respect total de la législation.
L’AIS permet des échanges automatisés de messages entre navires et la terre. Ainsi les navires et les systèmes de surveillance de trafic (CROSS en France) peuvent connaître l’identité grâce au MMSI, le statut, la position, le cap et la route des navires se situant dans la zone de navigation.
Ce système permet d’augmenter nettement la sécurité à bord, navigant dans des voies occupées qui peuvent ainsi voir sur un écran tous les bateaux les entourant et ont donc la possibilité d’éviter des collisions pouvant s’avérer fatales.
Vous avez compris qu’une installation fixe de la VHF, s’impose maintenant. La VHF portable devient un moyen de communiquer lorsqu’on a quitté le bord soit pour aller en annexe jusqu’à terre, soit parce que nous y avons été forcés par les circonstances et qu’alors nous sommes en situation précaire dans le radeau de survie.
Si on souhaite se simplifier l’installation à bord, il n’existe qu’une seule alternative : la Navicom RT650 réunit en un seul boitier VHF ASN et récepteur AIS. De plus, elle offre une télécommande à distance qui permet d’éviter l’installation d’un haut parleur dans le cockpit, mais son autonomie est médiocre.

 



Connexion

pour obtenir des identifiants envoyez moi un mail

Horloge de marée

Visites quotidiennes

You are here Documentation nautique Electronique à bord